Un gestionnaire de tâches pour une meilleure organisation

Publié par Benoit Tallandier le

Une bonne organisation est la clé du succès pour une entreprise. Un projet avec de nombreux collaborateurs peut s’avérer compliqué. Plus il y a de collaborateurs sur un même projet, plus il est difficile de suivre l’avancement. Mais aussi de se répartir les tâches et de savoir les classer par ordre d’importances. Des outils collaboratifs comme un gestionnaire de tâches, permettent aux entreprises de mieux s’organiser. Cela est possible en priorisant les tâches en fonction des deadlines à respecter. Le gestionnaire permet de savoir où l’équipe en est au niveau des tâches à gérer. Mais aussi d’assigner les tâches aux personnes pour éviter une mauvaise répartition. Cela favorise donc une meilleure efficacité pour l’équipe.


 Anciennement, la méthode Kanban était une méthode très utilisée pour aider à s’organiser à partir d’une liste d’actions à faire. L’inconvénient de cette méthode est le partage. Les collaborateurs n’ont pas la possibilité de consulter à tout moment le tableau et voir l’évolution. On peut vite finir par être encombré de post-it et la quantité de couleur est très restreinte, surtout si le groupe est composé de plusieurs personnes. Avec le gestionnaire de tâches en ligne, inspiré par cette dernière méthode, permet d’économiser vos post-it et offre la possibilité de créer un tableau avec plusieurs colonnes. Vous allez pouvoir analyser en un coup d’œil l’avancement du projet et des tâches restantes à réaliser sur tous vos supports, que ce soit sur votre ordinateur, tablette ou smartphone.

Comment fonctionne le gestionnaire de tâches ?

Cet outil de gestion de tâches en ligne consiste à répertorier dans un tableau, qui est la représentation des différents statuts des tâches (à faire, en cours, terminé), toutes les missions à réaliser inscrites dans des listes. Ces listes exposent les diverses étapes à réaliser tandis que les cartes expriment les différentes tâches à réaliser. En fonction de l’avancée du projet et des actions effectuées, les cartes peuvent être déplacées d’une liste à une autre. Pour faciliter la répartition des tâches, l’assignation des missions est également possible.

Catégories : Productivité

Benoit Tallandier

CEO